Comment choisir un lave-vaisselle ?

Souvent perçu comme un grand consommateur d’eau, le lave-vaisselle est au contraire une machine qui utilise en moyenne moins d’eau par cycle de lavage qu’une personne à quantité de vaisselle égale.

Bien qu’encore près d’un tiers des ménages n’en possèdent pas, le lave-vaisselle fait de plus en plus partie de nos vies. Avec l’arrivée récente de modèles réduits pouvant être installés dans les petits logements on observe que de plus en plus de français font le choix d’installer un lave-vaisselle dans leur logement.

Ces machines représentent cependant un certain coût. Et avant de se lancer dans l’achat d’un lave-vaisselle il est important de savoir sur quels critères il faut se baser pour acheter une telle machine. Dans ce guide nous allons faire un tour d’horizon de ce qu’est un lave-vaisselle.

Sur quels critères faut-il se baser pour acheter un lave-vaisselle ?

Bien que l’aspect pratique entre fortement en considération, de plus en plus de personnes tendent également à acheter un lave-vaisselle pour des raisons économiques. En effet, l’ensemble des études sur le sujet estiment qu’un lave-vaisselle vous fait économiser entre 15 et 20 litres d’eau par cycle. Là où laver sa vaisselle à la main consomme en moyenne 30 litres d’eau, un lave-vaisselle n’aura besoin que d’environ 10 à 15 litres d’eau par cycle (selon les modèles, le cycle de lavage, etc.).

La question que l’on est en droit de se poser est la suivante : sur quels critères faut-il se baser pour acheter un lave-vaisselle ? Nous avons longuement cherché et voici ce que nous en avons tirés comme conclusions.

La capacité et la taille

Avant de parler de capacité, attardons-nous un instant sur les différentes tailles de lave-vaisselle que l’on peut trouver sur le marché :

  • Lave-vaisselle classique : les modèles les plus répandus sur le marché font une hauteur de 85 cm, une largeur de 60 cm et une profondeur comprise entre 55 et 60 cm.
  • Lave-vaisselle “slim” : il s’agit de modèles plus fins que les modèles classiques plutôt destinés à une ou deux personnes. La hauteur et la profondeur sont identiques à un modèle classique mais leur largeur n’excède pas les 45 cm.
  • Lave-vaisselle petite taille : depuis peu on voit apparaître des petits lave-vaisselles “déplaçables”. Il s’agit de petits appareils permettant de faire la vaisselle pour 3 à 4 assiettes et quelques verres. La hauteur n’excède pas les 45 à 50 cm pour une profondeur de 55 cm maximum et une largeur de 50 cm.

À savoir : en France, un plan de travail se situe généralement à une hauteur de 85 cm. Mais il peut arriver que certains installateurs procèdent de manière différente. Bien que ça soit extrêmement rare, pensez bien à vérifier ce point avant de vous lancer dans un achat.

La capacité d’un lave-vaisselle est exprimée en nombre de couverts. Un lave-vaisselle 6 couverts pourra donc accueillir :

  • 6 assiettes ;
  • 6 verres ;
  • 6 couteaux ;
  • 6 fourchettes ;
  • 6 cuillères.

Pour une famille de 4 personnes qui mange le matin, le soir et à tous les repas ensemble le weekend on estime généralement que la capacité optimale se situe entre 10 et 12 couverts afin d’y ajouter également une casserole ou un plat de temps à autres.

Les types et le nombre de programmes

 Le panneau de commande d’un lave-vaisselle se situe directement sur la face interne de la porte. Ce dernier vous permet de programmer le cycle de lavage en fonction du niveau de saleté (lavage express, lavage en profondeur, etc.), du remplissage (cycle complet, ½ cycle, etc.) ou également de la fragilité de la vaisselle (porcelaine, terre cuite, verre, etc.). Mais faut-il encore acquérir un modèle qui vous propose ces programmes.

Dans le tableau qui suit nous avons répertorié les programmes les plus fréquemment rencontrés sur le marché et les avons sélectionnés en fonction du type de vaisselle :

Type de programmeExplicationsType de vaisselle
Auto nettoyantNettoie la cuve intérieureSans vaisselle
PlastiqueTempérature peu élevé et séchage plus longObjets en plastique
Hygiène / AntibactérienTempératures de lavage + rinçage très élevées (au-delà de 65°C)Objets de puériculture (biberons, etc.)
Fragile / VerresTempérature peu élevée (45 – 50 °C) et séchage prolongéVaisselle fragile
IntensifTempérature comprise entre 65 et 75 °CVaisselle très sale (sauf plastique)
Trempage / Prélavage à froidPremier cycle à froid et deuxième cycle à chaud plus longVaisselle très sale
QuotidienTempérature comprise entre 50 et 60 °CVaisselle peu sale
ÉcoProgramme plus long et températures moins élevéesVaisselle peu sale
RapideTempérature comprise entre 55 et 65 °C (cycle de moins de 1h)Vaisselle peu sale
ExpressTempérature comprise entre 50 et 60 °C (cycle de moins de ½ heure) Pression d’eau plus élevéeVaisselle peu sale
AutoAdaptation théorique de la température en fonction du niveau de saleté de la vaisselleVaisselle du quotidien

Panier ou tiroir à couverts ?

Il existe deux types de rangement à couverts concernant les lave-vaisselle, cela va dépendre des options choisies et des modèles proposés :

  • Le panier à couverts : le plus répandu sur le marché, il s’agit d’un panier situé directement dans le lave-vaisselle et est déplaçable.
  • Le tiroir à couverts : situé en haut du lave-vaisselle, il s’agit d’un tiroir dans lequel on vient placer les couverts.

Bien que par rapport au panier le tiroir fasse gagner de la place à l’intérieur du lave-vaisselle, le tiroir réduit également la hauteur disponible. C’est un choix que vous devrez faire en toute connaissance de cause.

Modèle encastrable ou en pose libre ?

Contrairement aux lave-vaisselles encastrables, les modèles en pose libre sont équipés d’un habillage de façade et sur le dessus. Ils peuvent être installés plus ou moins n’importe où à condition de pouvoir être reliés à une arrivée / sortie d’eau.

À l’inverse, les lave-vaisselles encastrables doivent obligatoirement être posés dans une niche spécifiquement prévue et dimensionnée à cet effet. Ils sont esthétiquement plus harmonieux dans une cuisine tout équipée.

Lave-vaisselle encastrableLave-vaisselle pose libre
AvantagesInconvénientsAvantagesInconvénients
Esthétiquement plus harmonieux dans une cuisine équipée Possibilité d’installer l’appareil en hauteurCoût supplémentaire (intégration, harmonisation, etc.) Moins simple à monter / démonter Plus délicat à réparerInstallation très simple Prix inférieur Accès dépannage / réparation facilité Déménagement à souhaitNiveau sonore généralement plus élevé Moins esthétique et moins harmonieux dans une cuisine

Le volume sonore

Le fait que les lave-vaisselle soient de plus en plus installés dans des cuisines ouvertes (sur le salon par exemple), rend les consommateurs plus intransigeants sur le volume sonore de ces appareils.

Bien que la plupart des enseignes mettent en avant des modèles silencieux ou “ultra-silencieux” pour certains, méfiez-vous de ces dires. Pour connaître le volume sonore d’un lave-vaisselle il faut se reporter à son étiquette énergie.

Un lave-vaisselle est silencieux lorsqu’il passe sous la barre des 42 dB et devient très silencieux en-dessous de la barre des 40 dB. Au-delà de 45 dB il commencera à devenir bruyant (une conversation entre deux individus se situer généralement autour de 58 dB). Notez également que lors de certaines étapes (remplissage de la cuve, vidange, etc.) le lave-vaisselle sera forcément plus bruyant.

À savoir : augmenter le niveau sonore de 3 dB revient à multiplier le bruit par deux. Donc 45 dB est 2 fois plus bruyant que 42 dB.

Les sécurités

Avec l’arrivée de nouvelles normes sur le marché, on voit de plus en plus de systèmes de sécurité sur les lave-vaisselles, en voici quelques-unes :

  • Sécurité anti débordement : déclenche automatiquement la vidange lorsque l’eau entre dans la machine en continu. Certains modèles sont également équipés de flotteurs qui permettent directement de connaître le niveau d’eau présent dans la machine et ainsi détecter en amont un remplissage trop élevé.
  • Sécurité “Aquastop” : système qui se fixe directement sur le tuyau d’alimentation en eau du lave-vaisselle. Si une fuite est détectée, l’arrivée d’eau est directement coupée à la source.
  • Sécurité anti fuite : il s’agit généralement de deux tuyaux qui constituent le circuit d’eau du lave-vaisselle. Lorsqu’une fuite est détectée sur le premier tuyau, l’eau est renvoyée vers le second et le premier devra être changé tandis.
  • Sécurité enfant : les sécurités enfant peuvent être multiples comme le verrouillage de la porte, empêchement de changement de programme en cours, etc.

L’étiquette énergie

L’étiquette énergie a subi des modifications et la nouvelle version est disponible depuis le 1er Mars 2021 et cela vaut aussi pour les lave-vaisselle. Désormais les classes énergétiques vont de A à G et un QR code permet d’accéder directement aux spécificités techniques du lave-vaisselle.

Concernant les lave-vaisselles les informations données concernent :

  • la notation énergétique ;
  • la consommation énergétique (en kWh/an) pour 100 cycles de lavage en mode éco ;
  • la consommation d’eau par cycle en mode éco ;
  • la durée du programme éco ;
  • le volume sonore de l’appareil (noté de A à D).

Si vous désirez en savoir plus sur la nouvelle étiquette énergie sachez que nous avons réalisé un guide complet et détaillé sur le sujet, cliquez ici (lien oui).

À savoir : les informations comprises sur l’étiquette énergie ne sont pas toutes à prendre au pied de la lettre. Concernant le volume sonore, lors des tests le fabricant a la possibilité de choisir le programme pour effectuer les relevés sonores. Si vous désirez en savoir plus, reportez-vous à nos tests qui détaillent chaque produit plus en profondeur.

Combien coûte un lave-vaisselle ?

Comme pour l’ensemble des appareils électroménagers, le prix d’un lave-vaisselle varie énormément en fonction des options, des programmes, de la capacité et de la marque voulus. Tandis que les premiers prix se situent aux alentours de 250 €, les modèles les plus chers peuvent facilement dépasser les 1500 €. Mais comptez en moyenne entre 400 € et 600 € pour un lave-vaisselle de milieu de gamme.

À savoir

Lave-vaisselle : nos astuces

Voici quelques astuces qui pourraient vous permettre de garder votre lave-vaisselle dans un meilleur état pendant longtemps. N’oubliez jamais qu’il est très important de régulièrement nettoyer et entretenir votre appareil afin qu’il puisse délivrer le meilleur de ses capacités.

Comment bien entretenir son lave-vaisselle ?

Pour être sûr de garder votre lave-vaisselle pendant encore longtemps sans qu’il ne présente de défaillances il est important de bien l’entretenir. Pour cela vérifiez à toujours respecter ces quelques points :

  • Nettoyez régulièrement le filtre : le filtre présent sur les lave-vaisselles permet de récupérer les impuretés afin qu’elles n’atteignent pas la pompe de vidange. Il est très important de régulièrement y jeter un œil et de la nettoyer si nécessaire.
  • Nettoyez la cuve : pour nettoyer la cuve il est tout à fait possible de procéder à l’aide d’un cycle auto nettoyant ou encore de le faire à la main si ce dernier n’est pas efficace.
  • Nettoyez les joints de porte : afin de conserver leur efficacité il est important de régulièrement nettoyer les joints de porte.
  • Nettoyez les bras de lavage : ils permettent de projeter l’eau à l’intérieur de votre lave-vaisselle. Il est important de régulièrement les nettoyer afin de garder de bonnes performances de nettoyage.

Comment optimiser le rendement et la durabilité de son lave-vaisselle ?

Afin d’optimiser le rendement de votre lave-vaisselle il est important de bien lire la notice d’utilisation. Beaucoup d’acheteurs s’en passent et oublient certains points très important, les voici :

  • Enlevez les restes : il est très important de retirer tous les restes de nourriture de la vaisselle avant de la placer au lave-vaisselle. Mais le rinçage reste quant à lui inutile.
  • N’attendez trop longtemps : pour bénéficier du meilleur lavage qui soit il vaut mieux lancer le cycle tant que la vaisselle est encore fraîche. Si vous attendez trop longtemps la nourriture risque de coller aux assiettes et le lavage ne sera pas optimal.
  • Placez la vaisselle intelligemment : n’hésitez pas à consulter la notice pour savoir à quel endroit placer quel type de vaisselle.
  • Remplissez le bac à sel : avant de placer un produit détergent (même tout-en-un) il est conseillé de remplir le bac à sel avec de l’eau.
  • Réglez l’adoucisseur d’eau : pour éviter d’endommager la vaisselle ainsi que le lave-vaisselle il est important que l’adoucisseur d’eau délivre la bonne quantité de sel régénérant. Vous pouvez obtenir cette information sur une facture d’eau ou celle-ci sera délivrée sur demande par votre commune.

Problèmes et défaillances récurrents d’un lave-vaisselle : comment réparer soi-même ?

La grande majorité du temps les pannes sur lave-vaisselle sont les mêmes. Il peut être tentant d’appeler un dépanneur mais la facture risque d’être salée. Que diriez-vous si on vous disant que la plupart des pannes sont réparables par soi-même ?

  • Mauvais séchage : si le séchage ne se fait pas correctement relisez la notice, il s’agit soit d’un mauvais réglage, soit d’un produit inadapté.
  • Bouton de commande défectueux : il arrive souvent que les boutons présents sur le panneau de commande se cassent. Ne comptez généralement pas plus de 30 à 50 € pour les changer (en revanche un bandeau de commande complet peut s’avérer bien plus cher).
  • Bras de lavages bouchés : nettoyez-les avec de l’eau chaude et un produit détergent.
  • Pompe de cyclage bruyante : si l’axe est détérioré vous serez obligé de la changer. Il s’agit généralement d’un produit détergent trop corrosif.
  • Pompe d’évacuation défectueuse : cela peut arriver lorsque quelque chose de solide tombe dans le lave-vaisselle et bouche l’entrée (verre cassé, assiette cassée, etc.). Il vous suffira de la déboucher manuellement mais cela peut vite s’avérer compliqué en fonction du type d’appareil que vous possédez.